Fermer le menu partenaire
Facebook Twitter Instagram

Ils témoignent

Photo de Christophe Steckowski

Christophe Steckowski

Directeur Adjoint, BTP-CFA de la Vienne

Le CFA exporte son savoir-faire jusqu’en Argentine

Comment le BTP-CFA de la Vienne en est-il venu à intervenir en Argentine ?

Sa formation de couvreur ayant acquis une réputation nationale et pour cette raison, le BTP-CFA de la Vienne a été sollicité par le service des relations internationales de Grand Poitiers pour répondre à un appel à projet intitulé « Valorisation et restauration du patrimoine architectural d’inspiration française via la formation » à Santa Fe, en Argentine. Les Français qui ont émigré dans ce pays au 19e siècle ont bâti de belles maisons. Avec le temps, elles se sont détériorées. L’Argentine ne dispose pas des techniques de restauration du patrimoine adéquates. Un de nos formateurs en couverture - zinguerie, va leur enseigner les techniques de pose d’ardoises et de tuiles, afin de pouvoir restaurer ce patrimoine. Et fin 2020, notre souhait est de permettre à nos apprentis couvreurs - zingueurs, de participer à un chantier-école à Santa Fe. L’expérience professionnelle qu’ils ont acquise en entreprise et au CFA leur permettra de transmettre, à leur tour, leur savoir-faire à un public d’ouvriers. Cette aventure aura aussi une connotation culturelle puisqu’ils découvriront à Santa Fé, l’art de vivre à l’argentine.

 

Pour quelles raisons qualifiez-vous le CFA de « centre de la réussite » ?

J’aime en effet parler de centre de la réussite, car 85 % de nos apprentis réussissent à obtenir leur diplôme, et en 6 mois, 90 % d’entre eux ont trouvé un emploi. Pour ces jeunes, c’est un véritable pari ! Choisir de se former en alternance au CFA, c’est suivre un enseignement professionnel, mais aussi une formation théorique ouverte sur l’histoire, la culture et les sciences. En d’autres termes, non seulement nos équipes forment des professionnels du bâtiment, mais aussi de futurs citoyens capables de s’insérer dans la vie. Surtout, aucun de nos jeunes ne reste sur le bord de la route. Ainsi, ceux pour qui la formation n’est pas appropriée sont pris en main par notre service accompagnement et développement, pour réaliser le projet professionnel auquel ils sont destinés.

 

De quels atouts dispose le CFA pour obtenir de tels résultats ?

Les partenariats tissés sur le territoire et le dynamisme de nos partenaires font notre force. En premier lieu, les entreprises et les artisans qui accueillent nos apprentis. Signer un contrat d’apprentissage avec un apprenti, c’est faire le pari de le former au métier, mais aussi aux techniques de l’entreprise en vue d’une intégration totale via un contrat de travail en fin de formation. C’est une façon audacieuse de miser sur l’avenir ! En second lieu, ce sont aussi les partenariats institutionnels (Mission Locale, Pôle Emploi,…) qui permettent la réalisation de nos objectifs d’insertion professionnelle. Nous accordons une place prépondérante à la valorisation de nos apprentis. Il n’est pas rare de constater que certains d’entre eux poursuivent un cursus jusqu’à l’obtention d’un titre d’ingénieur.

 

Le BTP-CFA de la Vienne, c’est :

  • 620 apprentis en formation
  • tous les métiers du bâtiment (sauf le secteur électricité)
  • du CAP au BTS
    • une formation en alternance : les apprentis alternent une semaine de formation au CFA et 15 jours en entreprise.
    • ayant signé un contrat d’apprentissage, les apprentis sont rémunérés.

Publié le

Retour en haut de la page