Fermer le menu partenaire
Facebook Twitter Instagram

Ils témoignent

Photo de Guillaume Béchu

Guillaume Béchu

Etudiant-entrepreneur

"Enfin je dirais qu’étudier et entreprendre c’est comme Koh Lanta, c’est une aventure à vivre"

« J’ai choisi d’étudier à Poitiers il y a 4 ans car les offres et la qualité des formations de l’université m’attiraient beaucoup. Je suis originaire d’Orléans, à mon arrivée c’était assez compliqué car Poitiers est une ville plus petite (j’étais habitué au tram, à des gros événements culturels...) mais au fil de mes rencontres ma vie étudiante est devenue de plus en plus agréable.

Avec deux amis nous avons décidé de lancer notre entreprise durant notre licence d’économie gestion avec l’option « start-up ». Au début on se dit que l'entrepreneuriat c’est Apple, Google, la grande réussite, on aimerait bien le faire, mais ça semble en même temps inatteignable ! Durant ce projet j'ai été soutenu par les équipes de la Communauté urbaine et elles m’ont poussé à sortir de ma zone de confort en m’incitant à participer au « Start-up week-end de Poitiers ». On est accompagné malgré notre jeunesse (avant 25 ans il est assez difficile de se sentir crédible auprès des professionnels), il y a des réseaux et des structures comme le SPN, PEPITE ou le CEI (Technopole Grand Poitiers).  À Poitiers l'entrepreneuriat est reconnu, on s’ouvre vers l’entreprise, vers l’innovation et la création. C’est une ville à taille humaine, on connait les acteurs, on les revoit, il y a un vrai écosystème. Le petit + c’est le statut d’étudiant-entrepreneur qui nous donne une vraie légitimité. Aujourd’hui je me rends compte que l'entrepreneuriat c’est une vraie école en complément des cours !

Le seul point compliqué est au niveau du marché, les entreprises veulent des produits locaux de qualité sans pour autant y mettre le prix.

Aujourd’hui chez Lodge on est très attaché au territoire. Un territoire c’est aussi son numéro de département c’est pour cela que nous voulions créer une marque forte autour du 86 qui est la « Gamme 86 ». Moi je suis fier d’être du 86, il y a un côté classe, c’est un territoire d’exception, trop souvent réduit au symbole de l’âne du Poitou. Nous on préfère symboliser le broyé (bientôt brodé sur nos T-shirts).

Enfin je dirais qu’étudier et entreprendre c’est comme Koh Lanta, c’est une aventure à vivre, on passe par tous les stades émotionnels mais on aboutit à un projet concret. Donc Osez et Foncez ! »

Publié le

Retour en haut de la page